La destruction créatrice de Joseph Schumpeter

Quand une société crée un nouveau produit, améliore des technologies, elle est susceptible de détruire sa concurrence. Par l’innovation elle peut prendre l’ascendant et si ses concurrents n’arrivent pas à suivre, ils peuvent disparaître, le consommateur se désintéressant de leurs produits.

Les nouveaux produits tuent les anciens produits

destruction créatrice

Il y a beaucoup d’exemples dans l’histoire d’entreprises qui disparaissent car elles ont été dépassées technologiquement par leur concurrent. On peut citer le DVD qui a anéanti la cassette vidéo ou bien la société Polaroïd qui a disparu avec l’arrivée de l’appareil numérique.

Dans l’économie traditionnelle on ne voit que la guerre des prix entre les concurrents mais l’idée nouvelle de Joseph Schumpeter est de mettre au centre l’évolution de la technologie. Il y voit une évolution naturelle, les nouvelles technologies remplaçant  les anciennes technologies, les nouvelles sociétés remplaçant les anciennes sociétés.

Texte de Joseph Schumpter

« L’impulsion fondamentale qui enclenche la machine capitaliste et la garde en mouvement vient des nouveaux consommateurs, des nouvelles marchandises, des nouvelles méthodes de production et de transport, des nouveaux marchés et des nouvelles formes d’organisation industrielle que crée l’entreprise capitaliste » Joseph Schumpeter

Les limites de la destruction créatrice de Joseph Schumpter

Il faut cependant émettre quelques réserves à la destruction créatrice de Joseph Schumpeter.

En effet il ne prend pas en compte le facteur social qui a des incidences sur l’économie réelle. Ainsi l’État se doit d’intervenir pour sauver les banques quand elles sont en difficulté, il ne peut se permettre de les laisser disparaître car l’économie réelle pourrait alors s’écrouler même si elles sont dépassées par d’autres.

De même, les nouvelles technologies remplaçant les anciennes créent généralement moins d’emplois ce qui posent des problèmes à long terme : la destruction créatrice vient bien de l’innovation, des nouveaux produits mais elle laisse de moins en moins de place aux salariés consommateurs. L’arrivée de l’informatique a créé de nouveaux emplois tels que les programmeurs, les informaticiens mais l’informatisation a détruit au total beaucoup plus emplois qu’il en a créé. Si innovation continue avec une destruction d’emplois, il n’y aura plus assez de nouveaux consommateurs pour acheter les nouveaux produits, étant au chômage leur pouvoir d’achat ne sera pas suffisant pour consommer ces nouvelles innovations.

La destruction créatrice de Joseph Schumpeter
5 (100%) 7 votes

3 commentaires pour “La destruction créatrice de Joseph Schumpeter

  1. Rit Gauthier

    Vraiment très bien expliqué cette théorie et j’appréci particulièrement les exemples qui sont donnés qui aident a mieux comprendre la théorie. Même moi qui suis en 1ere ES j’ai bien comprit tellement c’est bien expliqué
    merci bcp =)

    Reply
  2. Godefroid Bilefo Akuku

    La théorie m’intéresse au plus point et voudrai en savoir d’avantage parce que je suis présentement étudiant MBA de l’UCI sous la supervision de Harvard University avec le Professeur Sanoj RAJAN.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *